News

Que sont devenues les start-up lauréates de la 1ère édition ? (3)

Que sont devenues les start-up lauréates de la 1ère édition ? (3)

C'est la girl power de nos lauréats, Sarah Langner est à l'honneur en ce 8 mars, Journée internationale des droits des femmes. La créatrice de Marelha met à l'honneur les Pyrénées et ses ressources et n'a cessé de se diversifer depuis la 1ère édition de Start'In Pyrénées.

 

Durant des études de commerce et de mode entre Paris et Bordeaux, Sarah Langner pense à la création de son projet : Marelha. Le but ? Être un bureau de développement textile accompagnant les professionnels dans la réalisation de produits plus responsables.

 

Originaire de la vallée d’Aure, c’est avec passion qu’elle défend la race de mouton Auroise (en voie d’extinction). Elle a créé, et  préside d’ailleurs, le Groupement d’Intérêt Économique (GIE) la Toison d’Aure, regroupant 12 éleveurs afin d’assurer un stock disponible pour ses clients, de vérifier la qualité et de l’optimiser.

Le bureau de Marelha se situe dans la pépinière d’entreprises BIC Crescendo et dans un atelier de conception implanté en vallée d’Aure. L’objectif est une première embauche en 2020. La participation au concours SIP (3ème lauréate)a permis d’accélérer tout le processus de création d’activité pour Sarah qui souhaite développer des collaborations avec des marques locales. L’année dernière, ce sont 2,5 tonnes de laines qui ont été traitées par Marelha.

+ d’infos sur : marelha.com

 

Retrouvez aussi cet article sur le dernier numéro d' #AggloTLP dans vos boîtes aux lettres !